1. 2. 3. 4. 1. 2. 3. 4.


La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. " Platon "



PEñA TORO CÁRDENO

- toro.cardeno@yahoo.fr --
Pourquoi
 toro càrdeno
Le comportement du toro
Règlement taurin
Portraits d'artistes
Toro à travers les âges
 Tv càrdeno
France 3. Tercio
Fr  3.  Face au toril 
Les photos
Escalafon 
Vidéos taurines
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2008 1er trim
Nos pronostics pour 
 

Les sites amis :

Passion coursayre

Terres taurines

Ecole taurine Hagetmau

Los divinos

Victorino Martin

Taxi Landes Passions -Secteur Eugénie- les- Bains - 06 03 53 41 67

toro.cardeno@yahoo.fr
  ------------------------------







Che guevarra à Las ventas en 1959




































































































































































































































DIMANCHE 7 AOUT 2016 A MAURRIN 18 h 00

                                                             GRANDE NOVILLADA NON PIQUEE                                                                                                 
                 
k


 

Cette novillada est toujours co-organisée par la Péna Toro Cardeno de Grenade sur Adour et le comité des Fetes de Maurrin,


Pour cette seconde édition , nous sommes resté fidèles à la formule de ''duel '' de ganadéria du Sud- Ouest.


Nous avons choisi deux novillos de la Ganadéria ALMA SERENA des frères Bats qui reviendront à Maurrin aprés leur triomphe de l'an passé,


Les deux autres novillos viendront de la Ganadéria ASTARAC et CAMINO de SANTIAGO de Jean – Louis Darré ,


Coté toreros,


-BAPTISTE CISSE qui effectue un remarquable début de temporada en coupant des oreilles à quasiment chacune de ses apparitions sera le chef de lidia,


-Jésus Méjias ,triomphateur de la novillada 2015 sera tout naturellement au cartel .

Le 14 juillet dernier, à Plaisance du Gers, Jésus a fait très forte impression en coupant une oreille d'un énorme et très difficile novillo .


-Antonio Médina, de l école taurine de Badajoz fera sa ^présentation en France,

Il a coupé récemment coupé une oreille dans les arènes de Séville et il est sélectionné pour le bolsin de la féria de Malaga.

Egalement , Antonio vient de se qualifier pour la finale des novilladas sans picadors de Séville et de Andalucia TV .


- Antoine Madier de Grenade sur Adour, vainqueur du Bolsin de Bougue 2016 cloturera cette novillada .

    Grenadois de naissance, la présence d'Antoine est, pour nous , un immense honneur et plaisir

    Depuis son succès à Bougue, Antoine fait beaucoup parler de lui et sera présent dans la majorité des arenes de la région durant cette temporada,



réservations : 06-10-66-62-15      06-87-87-01-04       05-58-44-01-59 (le matin )


entrée générale 13 euros

k


SAMEDI 4 JUIN 2016
  • CAPEA INTER ECOLE TAURINES

  • 11 H AUX ARENES DE GRENADE LARRIVIERE
  • 4 BECERROS DE LA GANADERIA DARGELOS POUR
  • NINO du Centre Tauromachique de Nimes
  • DORIAN de l'Ecole Taurine Adour Aficion
  • El Péré du Centre Tauromachique de Nimes 
  • Juanito de l'Ecole Taurine Adour Aficion 

  • BODEGA DES FETES  OUVERTE LE SAMEDI 4 JUIN

  • CONCERT GRATUIT DE L ORCHESTRE MONTOIS A 18 HEURES

  • LE 10 ET 11 SEPTEMBRE  VOYAGE A ARLES POUR LA FERIA DU RIZ
  • CONTACTER LE BUREAU 

  • HESTA DAO MOUN 2016


Capture d’écran 2016-04-07 à 21.38.31

1-mercredi

2-jeudi

3-vendredi

4-samedi

12973273_1076742742398884_1536738576412628129_o

5-dimanche

  • HESTA DE DAX 2016


Jeudi, 13 aout : Diego Urdiales, Joselito Adame et Juan Leal face aux toros de Jandilla

Vendredi 14 aout : Ponce, Fandiño et Daniel Luque devant les Bañuelos

Samedi 15 aout :Le matin, El Juli, Manzanares, Pepe Moral et les toros de Domingo Hernandez

Le soir,  Castaño, Perez Mota et Juan del Alamo face aux Pedraza de Yeltes

Dimanche 16 aout :Le matin :  corrida à cheval avec Hermoso de Mendoza, Andy Cartagena et la nîmoise Léa Vicens. 

Clôture de feria le soir : Rafaelillo, Manuel Escribano et Alberto Aguilar devant les Escolar Gil.  

"Toros y Salsa" en septembre

Samedi 12 septembre : corrida des Celestino Cuadri pour Robleño, Castaño et Alberto Lamelas.

Dimanche 13 septembre : Juan Mora, Manzanares et Perera devant un lot de Montalvo.  

  • Le vendredi 26 Février à Maurrin à 18h45:


  • Conférence en présence du Maestro Juan Bautista

(voir dépliant joint)

   

  • Le samedi 20 Février à Maurrin


à partir de 20H30 :


APÉRITIF-TAPAS


REPAS suivi d’une soirée dansante

 

Menu


Apéritif - Tapas à volonté

……………………….

Roulade de Chapon farci au foie gras

Avec ses pommes frites fraîches

……………………….

Salade – fromage

…………………………

Dessert

……………………….

Café

PRIX du repas : 21€ (tout compris), 12€ pour les enfants de moins de 12 ans.


Réservations souhaitées


CONTACTS : Jean-Michel Biarnès : 06 10 66 62 15 Roland Lacouture : 06 87 87 01 04

 

ARCHIVE 2015 



Conférence organisée par la Pena Toro Cardeno

 jeudi 17 septembre à 21h00 à la salle Claude Milet de Larrivière.

Invités : le matador Thomas Dufau et les ganaderos Victorino Martin père et fils.

Le débat sera animé par le revistero Miguel Darrieumerlou .













1re NOVILLADA DE LA PENA TORO CARDENO


Triomphateur JESUS MEJIAS GARCIA






 
Dimanche 9 août à 18h dans les arènes de Maurrin.


Au cartel,  quatre novillos des ganaderías du Sud Ouest (2 Alma Serena et 2 du Lartet) pour :


   

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   


- TIBO GARCIA, du Centre Français de Tauromachie de Nîmes.

- BAPTISTE CISSÉ, de l’école taurine Adour Aficion de Richard Milian.  

- TOMAS UBEDA, du Centre Français de Tauromachie de Nîmes.  

- JESÚS MEJÍAS GARCIA, de l’École taurine de Madrid. 


   






























CAPEA ORGANISEE PAR LE PENA 

GRENADE SUR  ADOUR LE 1 JUIN 2013  A 11H00


CAPEA BECERRADA INTER ECOLES TAURINES FRANCAISES ET ESPANOLES AUX ARENES DE LARRIVIERRE-GRENADE A 11 H 00



5 Beccerros de la Ganaderia Dargelos pour :

- Jesus Mejias Garcia ( école taurine de Madrid )
- El Adoureno  ( école Adour Aficion- Richard Milian)
- Joaquim ( école de Nimes)
- Thomas Ubeda ( école de Nimes)
- Dorian  ( école Adour Aficion- Richard Milian)

Entrée 5 euros ( donne droit à une boisson gratuite à la Bodega - sous les arcades- de Grenade -sur-Adour )


12h 30 Bodega Tapas remise des prix


19h 00 Spectacle des Sévillanes avec le groupe La Junta Del Pueblo














Corrida historique indulto de Jazmin de Fuente Ymbro




Le frisson et l'émotion ont gagné les arènes du Plumaçon hier soir. Un moment d'exception comme on en connaît peu et qui se font trop rares aujourd'hui dans la tauromachie. Il n'en est que plus savoureux et motivant pour la jeune génération d'aficionados parfois désabusée. Alors, on laissera volontiers la minorité de pisse-vinaigre pester et débattre à l'infini sur l'indulto de Jazmin, le superbe quatrième toro d'un lot de Fuente Ymbro de très haut-niveau. Mont-de-Marsan a gracié son premier toro de l'histoire de ses ferias, et c'est mérité. Trois piques extraordinaires du centre de la piste, une faena de classe majuscule.

Classe du toro et du torero Matias Tejela, complices pour ces minutes magiques que l'on ne voulait pas voir s'arrêter. Une douce et parfaite harmonie. Tejela dansait avec Jazmin, numéro 193, né en septembre 2007, en attendant la décision de la présidence technique.

« Une très grande course »

Le président Frank Lanati, d'Eauze, a pris son temps, entouré notamment de Marcel Garzelli - « Aujourd'hui, il y a eu course ! » -, son expérimenté assesseur avant de rendre sa décision. Il témoigne : « On a eu une très grande course de toros, avec trois excellents, le troisième bis, le quatrième et le cinquième. Les deux premiers manquaient de rythme, de transmission et de force. Le troisième a pris deux grosses piques, il a poussé au cheval, c'est pour cela qu'il a eu droit à une vuelta. Le quatrième toro, Jazmin, a pris trois bonnes piques sur lesquelles il a poussé, il bouffait la muleta à gauche comme à droite, dans tous les sens, sans jamais se fatiguer. Par deux fois Matias Tejela me fait un signe, je lui dis de le tuer, et il me sort deux séries complètes où le toro repart. C'est là que le public a poussé, et qui nous a fait accorder la grâce. J'ai entendu les sifflets, mais si on va par là, quand est-ce qu'on indulte alors ? Je ne regrette pas ma décision, qui me rappelle un autre grand souvenir : c'est moi qui avais accordé la grâce au toro de Javier Perez Tabernero indulté par Julien Lescarret à Éauze en 2005. Un mot également aux cuadrillas et aux picadors, qui ont été très bons, notamment sur ce quatrième toro. Le cinquième est aussi un grand toro parfaitement lidié par Fandiño, qui tue très bien et remporte deux oreilles incontestables. »

« Je me suis battue »

À la sortie, Marie Sara savoure : « Une grande corrida, un comportement extraordinaire des Fuente Ymbro, un toro d'indulto, un toro de vuelta, six oreilles et la queue. Je suis vraiment très fière pour Mont-de-Marsan car je peux vous dire que je me suis vraiment battue contre vents et marées pour faire accepter cette corrida. Geneviève Darrieussecq m'a fait confiance. Ces trois toreros ont montré qu'ils étaient légitimes, des lidiadors spécialistes pour ce type de toros. Le cocktail a pris. J'ai pris un plaisir fou, et je crois que le public aussi. Tejela a toréé avec le corps très relâché, Fandiño et Mora ont fait découvrir les toros pour une corrida complète d'émotion. Des toreros vaillants. C'est ça la tauromachie. Mais attention, il faut savoir rester humbles. On a pris beaucoup de plaisir mais c'est une remise en question permanente. »

Guillaume François, le président de la commission taurine, résume : « Ce soir il y avait le triptyque magique : un grand lot de toros, trois toreros qui ont bien tenu leur rôle, le public qui poussait, c'était une communion totale. Et les cuadrillas aussi ont joué le jeu, pour une mise en scène réussie de A à Z. »

Le président de la peña A los Toros, Benoît Duloste, est plus critique : « Je suis globalement satisfait de cette course, mais critique sur l'indulto, accordé trop généreusement par la présidence, car ce toro n'a pas montré une bravoure franche au cheval. Le public présent ce jour pourra comparer avec ce que l'on a vu avec les figuras des courses précédentes, et qu'on verra les jours qui viennent. On peut féliciter les trois toreros de ce soir, qui ont démontré ce qu'est un matador. Pas besoin d'avoir des toros compliqués ni de toréer le public pour triompher. Les vraies figuras étaient là aujourd'hui. »

Figuras ?

Le mot de la fin revient au maire Geneviève Darrieussecq : « Cet après-midi démontre une chose : la corrida commence par les toros. Aujourd'hui, ils étaient exceptionnels et les trois matadors qui leur étaient opposés ont su en tirer le meilleur. Les Fuente Ymbro (dont la dernière apparition au Plumaçon remonte à 2010, ndlr), je souhaitais les revoir. Ils représentent les toros de corrida dans toute leur splendeur. »

Au vu de l'implication, et même au-delà, de Tejela, Fandiño et Mora, la question peut se poser : faut-il absolument des figuras type Morante de la Puebla ? Le maire répond que oui mais y met un bémol. « Il y a un public pour les figuras mais c'est vrai qu'on peut se poser la question compte tenu de leurs exigences financières et en terme d'élevage. »

Matias Tejela (1 oreille, 2 oreilles et la queue symboliques), Ivan Fandiño (silence et 2 oreilles), et David Mora (1 oreille et silence) ont gagné leur billet pour revenir au Plumaçon la saison prochaine.

Ils viennent d'écrire une des plus belles pages de l'histoire des arènes montoises.

Texte et photo : journal sud-ouest

Deuxième corrida : DU GRAND PADILLA





FINAL DE LA MADLEINE LE COMBAT DES GLADIATEURS










CAPEA ORGANISEE PAR LE PENA 

GRENADE SUR  ADOUR LE 2 JUIN 2012  A 11H00


CAPEA BECERRADA INTER ECOLES TAURINES AUX ARENES DE LARRIVIERRE-GRENADE A 11 H 00



5 Beccerros de la Ganaderia Dargelos pour :

- Andy Younes ( école Adour Aficion- Richard Milian)
- El Rafi ( école de Nimes)
- Solanito ( école de Nimes)
- Thomas Ubeda ( école de Nimes)
- Dorian  ( école Adour Aficion- Richard Milian)

Entrée 5 euros ( donne droit à une boisson gratuite à la Bodega - sous les arcades- de Grenade -sur-Adour )




Cartel Mont-de-Marsan 2012

Mercredi 18 juillet : six toros de Parladé pour Morante de la Puebla, José Maria Manzanares et Daniel Luque.

Jeudi 19 : six toros de Margé pour Mathieu Guillon (alternative), Enrique Ponce et Juan José Padilla.

Vendredi 20 : six toros de Fuente Ymbros pour Matias Tejela, Ivan Fandino et David Mora

Samedi 21 : six toros de Jandilla et Vegahermosa pour El Juli, Alexandro Talavante et Thomas Dufau

Dimanche 22 : six toros de José Escolar Gil pour Fernando Robleno, Javier Castano et Julien Lescarret






CARTEL DAX 2012




La HESTA

Vendredi 10 août. A 21 h 30, concours landais.
Samedi 11 août. A 18 heures, toros de Jandilla pour Enrique Ponce, El Juli et Daniel Luque.
Dimanche 12 août. A 11 h 15, novillada de José Cruz. A 18 heures, toros d'Escolar Gil pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Albert Aguilar.
Lundi 13 août. A 11 h 15, éliminatoire du concours de novilleros sans picador. A 18 heures,toros d'Alcurrucen pour Juan Bautista, El Cid et Thomas Dufau.
Mardi 14 août. A 11 h 15, finale du concours de novilleros sans picador. A18 heures, toros de Zalduendo pour Morante de la Puebla, José Maria Manzanares et Alejandro Talavante.
Mercredi 15 août. A 11 h 15, corrida de rejon, toros de Murube pour Pablo Hermoso de Mendoza, Leonardo Hernandez et Joao Moura hijo. A 18 heures, toros de Baltasar Iban pour Diego Urdiales, Sergio Aguilar et Juan del Alamo.

Toros y Salsa

Vendredi 7 septembre : Nuit du toro.
Samedi 8 septembre. A 11 heures, novillada sans picador. A 17 h 30, toros de Fuente Ymbro pour El Cid, Ivan Fandiño et David Mora.
Dimanche 9 septembre à 17h30, toros de Garcigrande pour Curro Diaz, El Juli et José Maria Manzanares.











Padilla revient de l'enfer.

Retour triomphal


Olivenza puerta grande pour Juan José Padilla après sa tragique cornada dans l'oeil






Source : Midi libre    PROPOS RECUEILLIS par STÉPHAN GUIN le  09/02/2012, 06 h 00

Quel souvenir conservez-vous de l’accident du 7 octobre dernier à Saragosse ?

Je savais qu’aux banderilles, le toro serait très compliqué. À la cape, il se retournait immédiatement, la tête très haute. Mais j’en avais déjà banderillé des bien pires dans ma carrière. Après la troisième paire, il m’a immédiatement attrapé. Je suis resté conscient en permanence. Dès que je me suis relevé, j’ai pris dans ma main mon œil droit et tenu mon visage et mon menton qu’avait détruit le toro. Sur le chemin de l’infirmerie, je m’étouffais et j’avais perdu totalement la vue, même de l’œil droit. J’avais conscience que je pouvais mourir et j’ai immédiatement pensé à mon épouse et mes enfants car j’avais peur de les abandonner.

Les médecins des arènes et de l’Hôpital vous ont sauvé la vie ?

Totalement. Je remercie Dieu et la Vierge du Pilar d’avoir subi cette blessure à Saragosse, car j’ai eu la chance d’être pris en charge par une équipe médicale aussi brillante. De même, le médecin des arènes a refusé de m’opérer et cette décision m’a sauvé la vie. Je n’ose imaginer les conséquences si j’avais subi la même blessure dans une autre ville…

Vous avez subi plusieurs interventions chirurgicales ?

L’opération suite au coup de corne a duré neuf heures. Ce fut une intervention lourde où on m’a mis une plaque de titane sur le visage avec une reconstruction du maxillo-facial. J’ai ensuite été opéré une seconde fois du nerf facial pendant 12 heures à Séville. Ils m’ont greffé un nerf du mollet dans la zone allant de la nuque au cerveau. Cette opération a été une totale réussite. Je commence à retrouver des sensations sur le visage et à force de travail, je devrais retrouver la symétrie normale de ma bouche.

Et votre vision de l’œil gauche ?

Je dois faire un nouveau point avec le médecin le 28 mars. Pour l’instant, le nerf optique est connecté mais il ne donne pas encore d’informations au cerveau. S’il reçoit de la lumière, je pourrai me faire opérer pour retrouver une partie de ma vue. Je conserve encore un espoir et reste optimiste.

Votre retour dans l’arène prévu le 4 mars à Olivenza n’est-il pas trop rapide ?

C’est une décision mûrement réfléchie J’ai conscience de mes responsabilités. Je me dois d’être à 100 % par respect pour le public, pour le toro et mes compagnons de cartel. J’ai annoncé mon retour après avoir tué plusieurs toros chez mon apoderado. J’ai l’expérience de ces retours dans l’arène après des blessures graves. Les tests au campo se sont révélés probants. Et les médecins m’ont garanti que je pouvais exercer normalement ma profession.

Votre famille n’a pas cherché à vous dissuader ?

Mon épouse et mes deux enfants m’ont beaucoup soutenu psychologiquement dans les moments difficiles. Ils ont été d’un appui incroyable. Ils sont la colonne vertébrale de ma vie. Aujourd’hui, ils continuent de me soutenir dans ma décision de revenir dans les ruedos.

Perdre un œil n’est pas handicapant pour toréer ?

À ce jour, j’ai retrouvé la totalité de mes repères sur la distance avec le toro et pour appréhender sa vitesse. Le seul problème que je rencontre est sur les fins de passe sur la corne gauche car je perds la vision de la tête du toro pendant un instant. Je dois encore m’adapter à cette difficulté.

Vous continuerez à banderiller "al violin" ?

Si je reviens dans les ruedos, c’est que je suis à 100 % et que je peux proposer tout mon répertoire. Je me suis entraîné “al violin” et cela ne me pose pas de problème particulier car le toro est en permanence devant toi.

Souhaitez-vous toréer autant, et dans des corridas "dures" ?

D’abord j’espère prendre du plaisir et me montrer à la hauteur de la confiance que m’ont accordée les arènes d’Olivenza et d’Arles. Je me prépare pour réaliser une temporada quasiment normale et je serai heureux de toréer partout où mon apoderado le décidera. Jamais je ne refuserai d’affronter des Miura ou des Victorino Martin. Je me prépare en conséquence.





ACTUALITE 2012 

Cette année la pena organisera :

- une capea pour les fêtes de Grenade
- un voyage à Bilbao et Azpeitia
- la préparation d'un voyage pour les fêtes de Séville en 2013

Pour plus d'information, contactez la Pena.



Les cartels à Aire 2012

1er mai : Novillada avec des novillos d' Hubert Yonnet pour 

Mathieu Guillon, Fabio Castañeda et Christian Valencia

17 juin : Corrida des fêtes avec des toros de Pages-Mailhan pour
El fundi, Guillermo Alban et Manuel Escribano.














HESTA  DE MONT DE MARSAN 2010


EL JULI ILLUSTRISSIMEMENT EXTRAORDINAIRE












CAPEA ORGANISEE PAR LA PENA GRENADE SUR ADOUR 2010



Samedi 5 juin 2010 à 17h30 aux arènes de Grenade-Larrivière

CAPEA INTER ECOLES TAURINES POUR :

El chista - école taurine de Béziers
Laurent Husson école taurine Adour Aficion - Aficion R Milian
Yanis école taurine Adour Aficion - Aficion R Milian
Nelly école taurine Practicos de Nimes
Clementito école taurine Practicos de Nimes

Ganaderia Dargelos

A L'issue Tertelia et remises de prix à la Bodega - place de Grenade- tapas chauds
Vin d'honneur offert par les clubs taurins Paul Ricard



Cartels DAX 2010


Hesta de Dax

Vendredi 13/08 (Daniel Ruiz) Enrique Ponce, Morante de la Puebla et Daniel Luque 

Samedi 14/08 En matinée : Novillada piquée (El Pilar) Juan del Alamo, Tomasito (mano a mano) 

Après-midi : (Victorino Martin) José Luis Moreno, Diego Urdiales et Alberto Aguilar 

Dimanche 15/08 Matinée : (Rejon) (Fermín Bohórquez) Fermín Bohórquez, Pablo Hermoso de Mendoza et Manolo Manzanares 

Après-midi : (Conde de Mayalde) Rafaelillo, Sergio Aguilar et Medhi Savalli 

Lundi 16/08 En matinée : Novillada sans picadors (Conde de Mayalde) 

Après-midi : (El Pilar) El Cid, Sebastián Castella et Luis Bolívar 

Mardi 17/08 En matinée : Novillada sans picadors (Victoriano del Rio) 

Après-midi : (Ana Romero) Curro Díaz, El Juli et Miguel Ángel Perera 



Toros y Salsa : 

11/09 Matinée : Novillada sans picadors (Jean-Louis Daret) 

Après-midi : (Garcigrande) Enrique Ponce, Sebastián Castella et x

12/09  Après-midi : (Victoriano del Río) Morante de la Puebla, El Juli et Miguel Ángel Perera 


Cartels Mont-de-Marsan Madeleine 2010



.


­

vendredi 16 juillet


Corrida, 18h

6 toros de Miura

Juan Jose Padilla padilla
Rafaelillo 
Julien Lescarret


Concours Landais, 22h

4 troupeaux
5 écarteurs
4 sauteurs
  
­


samedi 17 juillet 

Corrida, 18h

6 toros de Garcigrande
Enrique Ponce
El Juli
Matias Tejela

 

Recorte , 11h

France / Espagne

Encierro,  13h

­dans les rues de la ville


dimanche 18 juillet

Corrida, 18h

6 toros de Fuente Ymbro
Sergio Aguilar
Luis Bolivar
Arturo Macias


Corrida Portugaise, 22h

6 toros de
Campo Amor
Alvaro Montes
Sergio Galan
Manolo Manzanares


lundi 19 juillet 

Corrida, 18h

2 toros de Fermin Bohorquez
Pablo H.de Mendoza
4 toros de El Pilar
Julio Aparicio
Daniel Luque
 

Novillada piquée, 11h

4 novillos de El Torreon
(Cesar Rincon)
Thomas Dufau
Mathieu Guillon


mardi 20 juillet 

Corrida, 18h

6 toros de Victoriano del Rio
Manolo Sanchez
Jose Tomas
Sébastien Castella

 

Novillada non piquée, 11h

4 novillos de Paul et Jérôme Bonnet

Vous avez un avis sur le site, une idée sur une rubrique ... contactez le webmaestro christophe à l'adresse ci-dessous  :
 Contacter la peña :
Chem. de Peberot
40270 Grenade 
toro.cardeno@yahoo.fr
L’annuaire de toutes les ressources internet des landes




référencement marketing et liens sponsorisés